Comment survivre aux premières semaines avec bébé ?

February 18, 2021 5 min read

Les premières semaines à la maison avec un nouveau-né peuvent être de véritables montagnes russes, physiquement, émotionnellement et mentalement. Si en général on est assez confiantes, certaines fois on se sent complètement désemparées. Et pour cause : s’occuper d’un nouveau né, appréhender son nouveau rôle de maman, continuer à être une épouse mais avant tout une femme, n’est pas chose facile. Ce n’est pas toujours évident d’arriver à tout gérer. Voici nos conseils pour jeune maman, sans coupures et sans filtres, pour permettre de survivre à ces premières semaines en compagnie d’un nouveau-né.

 

1. Demandez de l’aide


N’ayez pas peur de demander de l’aide à vos amis et à votre famille. Ils veulent vous aider, mais ils ne savent pas toujours ce dont vous avez besoin. Faire la vaisselle, garder bébé pour que vous ayez le temps de prendre une douche, sortir la poubelle, vous aider à ranger… On n’ose pas souvent demander de l’aide surtout pour des tâches qu’on considère “faciles” mais croyez-nous ça fait du bien ! 


Demandez de l’aide à des professionnels 

N’hésitez pas non plus à vous adresser à des professionnels si vous souhaitez respirer un peu, si vous avez besoin de conseils en matière d’allaitement ou de sommeil ! Les thérapeutes, les infirmières pour bébés, les nourrices, les conseillères en allaitement et les doulas postnatales peuvent vous faciliter la vie, et faire appel à l’une de ces personnes ne diminue en rien votre capacité à être mère.


Dites à votre compagnon comment il peut vous aider 

Aaaah nos hommes ! Ils sont souvent plein de volonté mais ne savent pas réellement comment nous aider. Il suffit juste de le lui demander gentiment. Il sont en général très demandeurs et même très doués dans les tâches qu’on leur confie. 



2. Établissez une routine


Les bébés développent très tôt leurs propres habitudes. En faisant attention à ses cris mais aussi à vos besoins, vous pouvez établir une routine qui vous aidera tous les deux à trouver votre rythme. Vous pouvez commencer par noter les heures de tétées, de sommeil, de jeux, les heures de lecture, les heures de jeux, etc… tout ce qui vous paraît important. Dès que vous voyez que certains événements se répètent aux mêmes moments de la journée c’est qu’une routine commence à s’installer. Même si vous n’avez qu’un infime contrôle sur ce qui peut paraître totalement chaotique, c’est une énorme victoire. Le plus difficile en général reste le sommeil. 


Ritualisez le coucher

Comment ? En établissant des rituels différents selon les moments de la journée. Pour la nuit, on tamise les lumières, on parle doucement au bébé, on chante toujours les mêmes comptines, au rythme lent et apaisant. En journée, on instaure un petit rituel avec des comptines différentes et on n’hésite pas à laisser de la lumière dans la chambre. Et il ne faut pas oublier de verbaliser, comme toujours : expliquer que l’on va se coucher, que c’est l’heure de la sieste, etc. 

 


3. Allez vous promener, prenez une douche, buvez du café, méditez...


Ces petits moments vous aideront à être vous-même et pas seulement une « maman ». Bien sûr, vous pouvez passer ces minutes comme bon vous semble. Que ce soit pour vous maquiller, pour faire du sport ou encore pour faire un soin de visage, ces quelques minutes à vous vous feront du bien. 

 

 

4. Si vous allaitez, prenez soin de vos seins

Malgré ce qu’on peut nous faire croire, allaiter un bébé n’est pas facile. Les premiers jours on peut avoir du mal à trouver la bonne prise, la position idéale, avoir des crevasses… La vérité c’est que ça peut faire mal au début et quand on n’y est pas préparé on peut vite se sentir dépassé. Allez-y doucement, ne vous mettez pas la pression. 


Si vous avez des crevasses, veillez à bien laver vos seins après chaque repas et à les couvrir d’un gant de toilette froid. Appliquez ensuite un baume pour leur permettre de guérir. Massez aussi vos seins et utilisez des compresses chaudes pour déboucher les canaux. N’hésitez pas à vous munir d’un tire-lait. Cela vous permettra d’éviter des problèmes d’engorgements mammaires et de laisser vos seins se reposer. Vous pourrez même laisser papa donner le biberon et aller dormir. C’est pas beau ça ? 


Si vous avez des doutes ou besoin de conseils, consultez une spécialiste qui vous aidera à trouver les bons gestes et à faire disparaître la douleur.


5. « Mon corps est mon meilleur allié »

La grossesse et l’accouchement ont beau être des phénomènes naturels et magnifiques, il n’en reste pas moins qu’ils laissent des traces. Utérus déplacé, bassin décalé, douleur au dos, au ventre, au nerf sciatique, au coccyx, à la symphyse pubienne ou au plancher pelvien : les inconforts peuvent être nombreux. Il est important de prendre soin de vous et de votre corps. Si vous ressentez un inconfort, ne mettez pas tout sur le compte de la fatigue. Prenez plutôt rendez-vous avec un professionnel de la santé : ostéopathe, physiothérapeute, chiropraticien, massothérapeute, acupuncteur… Cela pourrait grandement aider. 


6. Votre repos est une priorité !

Entre des nuits entrecoupées par l’alimentation et les changes du bébé et des siestes interrompues pour les mêmes raisons, ce n’est pas évident d’être en forme, calme et sereine. Pour tenir le coup et ne pas s’épuiser, il faut se reposer. Plus facile à dire qu’à faire en effet. Mais il le faut ! Reposez-vous dès que Bébé vous en laisse la possibilité. C’est la condition sine qua non pour maintenir toute l’énergie nécessaire pour vous occuper de bébé !

 

 

7. Prenez le temps de vous adapter à l’arrivée du bébé !

Les mois qui suivent la naissance sont généralement exigeants pour les nouveaux parents mais aussi pour les frères et sœurs si vous avez d’autres enfants. Il est tout à fait normal dans les premiers mois d’avoir des inquiétudes, d’être fatigué ou de se sentir dépassé. C’est une grande période de déséquilibre pour toute la famille. Il faut accepter de vous donner du temps pour apprendre à assumer votre nouveau rôle de parents et pour vous sentir à l’aise. 

8. Allez-y doucement côté ménage !

Évidemment personne n’aime avoir une maison en désordre mais il va falloir choisir vos priorités car il vous sera impossible de tout faire. Le bébé va vous prendre la majeure partie de votre temps et comme cela a été mentionné plus haut vous devriez consacrer le reste de la journée à vous occuper de vous, de votre repos et de votre alimentation. Ce n’est pas le moment de vous lancer dans un ménage de printemps ! Un petit ménage quotidien suffira, n’hésitez pas à solliciter le papa pour qu’il s’implique dans les tâches ménagères.



9. N’écoutez pas (trop) les conseils


« Tu devrais arrêter l’allaitement », « Moi je lui donnais le bain le matin », « Tu devrais le faire dormir dans son lit »,.. Cette recommandation est valable pour tous les conseils, même les plus bienveillants : focalisez sur votre ressenti à vous ! D’ailleurs, le conseil suivant…


10. Faites vous confiance !


On ne naît pas maman. On devient maman...au fur et à mesure… Alors même si, au début, il peut y avoir des tâtonnements et des hésitations, ne culpabilisez pas et faites-vous confiance ! Ce petit être que vous tenez entre vos mains, c’est vous même qui l’avez porté pendant 9 mois, et personne d’autre que vous (à part le papa, bien sûr !) ne s’en occupera aussi bien !


Leave a comment

Comments will be approved before showing up.


Also in Baby On Top Mommie Mag

Vous attendez une fille ? On vous donne des idées de prénoms !
Vous attendez une fille ? On vous donne des idées de prénoms !

March 31, 2021 5 min read

Pas facile de choisir le bon prénom pour sa fille. On vous propose une sélection de prénoms qui, on l'espère, vont vous inspirer !
8 femmes étonnantes à travers l'histoire française et belge : Journée Internationale des Droits des Femmes 2021
8 femmes étonnantes à travers l'histoire française et belge : Journée Internationale des Droits des Femmes 2021

March 08, 2021 8 min read

Notre sélection de livres pour vos bout’choux
Notre sélection de livres pour vos bout’choux

March 06, 2021 2 min read

En noir et blanc ? Plastifié ? En carton ? En tissu ? Pas évident de choisir un livre pour un tout-petit. On vous propose une sélection de livres en fonction de l’âge de votre enfant.